Les manèges des enfants du baby-boom à Royan

Publié le Publié dans Années 60, Années 70, enfants, photos

Les manèges forains figurent parmi les premiers souvenirs heureux des enfants du baby-boom, comme ceux d’aujourd’hui. C’est dans leur univers coloré que nous opérons une plongée nostalgique.
Depuis l’après-guerre, à Royan ils s’installent sur le Front de mer, également lieu de rendez-vous avec le théâtre du fameux Guignol Guérin qui a enchanté des générations. Voici quelques vues de ces manèges, prises entre les années 50 et 80, celles des enfants du baby-boom qui en échange de quelques pièces remises aux forains par leurs parents ont vécu ces instants de plaisir gravés pour toujours dans leur mémoire.
Article de François Richet (contact)

Manèges des enfants du baby-boom près de l'Auditorium de Royan dans les années 60
Près de l’Auditorium et de la galerie Botton, à proximité du Guignol Guérin au début des années 60. Des manèges se sont toujours installés à cet endroit, pour la joie des enfants
Manège mythique de Royan dans les années 60
Pâques 1967, ces enfants heureux naviguent sur le manège Régates enfantines installé près de l’Auditorium. Star des souvenirs des enfants de l’époque, ce manège proposait des bateaux naviguant vraiment dans l’eau et des avions qui volaient vraiment ! Incontournable

D’autres photos de ce manège ainsi que bien d’autres images du passé de Royan sont présentes dans le volume 3bis du livre Souvenirs de Royan.

 livre Souvenirs de Royan

 

Le Front de mer de Royan en 1961 vu depuis le Portique
Le Front de mer de Royan en 1961 vu depuis le Portique. Une publicité pour le cinéma ABC nous incite à aller voir le film La Bride sur le cou avec Brigitte Bardot… Et, sur l’esplanade du Portique nous retrouvons les petits chevaux, le manège le plus mythique des baby-boomers !
Enfants sur les petits chevaux de Royan en 1967
Pâques 1967. Nous retrouvons les bambins déjà rencontrés sur manège Régates enfantines. Des veinards, gâtés, à qui on a aussi offert un tour sur les petits chevaux. On pouvait circuler en liberté sur l’esplanade, sans barrières…

De nombreuses photos des petits chevaux de Royan sont présentes dans le livre Souvenirs de Royan volume 3bis

Danielle Jourdain à Royan
Danielle Jourdain, qui sera longtemps la correspondante du journal Le Littoral à Royan, sur un petit cheval.
Plage de Royan années 60, petits chevaux, fontaine
De retour sur le Portique, nous avons une vue plongeante sur les petits chevaux, et aussi sur les autos à pédales et autres vélos proposés par la foraine, Mme Bonenfant. Nous pouvons remarquer l’une des fontaines présentes sur le Front de mer (voir Souvenirs de Royan vol. 3bis, François Richet, éditions du Trier Têtu)
manège d'enfants Front de mer de Royan, 1972
1972. Les petits chevaux sont toujours présents, mais des autos électriques ont été ajoutées. Des barrières canalisent désormais les enfants…
Manège d'avions vers 1975, Royan
Au milieu des années 70, un manège d’avions succède aux petits chevaux sur l’esplanade du Portique
Anège Mickey Star, Royan, années 80
Début des années 80, le manège Mickey Star prend le relais. Bientôt l’endroit sera bouleversé par la démolition du Portique et du Casino (dont on aperçoit une publicité pour son Grand Pavois sur une affiche). Mais ceci est une autre histoire !

 

Pour plonger dans le passé de Royan, lisez Souvenirs de Royan, une série de livres sur le passé de Royan entre la Belle Époque et la fin du XXe siècle. Cette collection comprend à ce jour 5 volumes totalisant 1402 pages et 2416 photos.

Elle constitue le plus important ouvrage jamais réalisé sur cette période de la ville. L’histoire de Royan est racontée par ceux qui l’ont vécue : les nombreux témoins interviewés pour cette série ou pour les époques plus anciennes ceux dont les écrits oubliés sont reproduits : extraits de livres jamais réédités, articles de journaux anciens, correspondances…
Un ouvrage indispensable à toutes les personnes qui s’intéressent à l’histoire contemporaine de Royan.

Livre Souvenirs de Royan 3bis

 

Neige sur Royan en février 1963

Publié le Publié dans 1963, Années 60, Foncillon, hiver, neige, Palais des Congrès, Royan

Au début de février 1963, la température hivernale descend très bas, jusqu’à -20 dans le Sud-Ouest et Royan n’échappe pas à la règle malgré son fameux microclimat. Cet hiver 1962–1963 est le plus long jamais enregistré depuis la fin du XIXe siècle en Europe, et le plus rigoureux après 1956. De la mi-novembre jusqu’au 7 mars plusieurs vagues de froid se succèdent. La première arrive le 23 décembre 1962, accompagnant le traîneau du Père Noël, et toutes les températures enregistrées en France descendent sous les –10°C.
Mais la deuxième vague sera redoutable ! Elle dure de la mi-janvier à début février, et les températures descendent à plusieurs reprises en dessous de la barre des –20°C. C’est dans cette ambiance glaciale que ces photos ont été prises à Royan, en février 1963.
Article de François Richet (contact)

 

Cygnes sur la Grande Conche (Royan et Saint-Georges-de-Didonne) en février 1963
C’est pendant cet hiver 1962-1963 que les cygnes sont arrivé sur nos plages. Alors peu courants en Saintonge, ils avaient fui le froid de l’Est pour nos contrées tout de même plus clémentes, à la grande joie des promeneurs qui les gavaient de pain. Cette photo a été prise par Albert Videau, le libraire-photographe de Saint-Georges-de-Didonne, sur la plage de la Grande Conche à Vallières.
Jardin du Palais des Congrès de Royan sous la neige en 1963
Toutes les autres photos sont issues de la même série, prises par un anonyme, à Foncillon près du Palais des Congrès de Royan. Ici près du bassin gelé du jardin du Palais. (février 1963)
Neige sur Royan pendant l'hiver 1962-1963
Jardin du Palais des Congrès de Royan sous la neige (février 1963)
Arrière du Palais des Congrès de Royan en 1963
L’entrée du Palais des Congrès de Royan du côté jardin (février 1963). Cette façade a été profondément transformée par la construction d’un « cube » dans les années 70
Jardin du Palais des Congrès de Royan sous la neige
Les Jardins et l’arrière du Palais des Congrès sous la neige (février 1963)
La façade de Foncillon sous la neige de février 1963
La façade de Foncillon sous la neige de février 1963. Les promeneurs sont rares !

Promenez-vous dans le passé de Royan en lisant la série de 5 livres Souvenirs de Royan, entre la Belle Époque et la fin du XXe siècle. Cette collection comprend à ce jour 5 volumes totalisant 1402 pages et 2416 photos.
Elle constitue le plus important ouvrage jamais réalisé sur cette période de la ville. L’histoire de Royan est racontée par ceux qui l’ont vécue : les nombreux témoins interviewés pour cette série ou pour les époques plus anciennes ceux dont les écrits oubliés sont reproduits : extraits de livres jamais réédités, articles de journaux anciens, correspondances…
Un ouvrage indispensable à toutes les personnes qui s’intéressent à l’histoire contemporaine de Royan.